CONSTRUIRE L'AVENIR ENSEMBLE
 

28/02/2015

transition énergétique et emplois le programme de la gauche PS PRG canton des Sables


1700 heures de fonctionnement sans accroc

"grosses bouées solidement accrochées au plancher océanique et dont le roulis produit de l’électricité."

Les ingénieurs australiens ont mis quinze ans et élaboré cinq versions de Ceto pour atteindre le stade pré-industriel. Au large de Garden island, dans l’ouest de l’Australie, trois bouées de onze mètres de diamètre ont été immergées et accrochées au sol par un ancrage flexible destiné à résister à la force de la houle. Chaque "Ceto 5" développe une puissance de 240 kilowatts (kW).

Le canton des Sables ,  région  littorale , pourrait s'ouvrir à des techniques de production d'énergie douce comme la "houle" la marée ....

le vote est ouvert


Résultat de recherche d'images pour "les reines des sables d'olonne"


http://www.sablestraditions.com/contact/vote-en-ligne.html

vous pouvez voter pour Céline , elle est  la fille de notre co-listier, Didier Castel au Château d'Olonne
 et elle présente toutes les qualités exigées pour concourir
 en un clic 

reçu cett info

25/02/2015

conseil municipal

Compte rendu du Conseil municipal du 23 février 2015 à Château d’Olonne
 
"Le supplice de la page blanche serait-il remis au goût du jour ? Que dire de ce conseil municipal du 23 février, sinon qu’il était soporifique, ennuyeux, mais pas sans intérêt.
Soporifique à tel point que même dans le public, le sommeil avait rattrapé certain et pas des moindres…  ennuyeux surement à tel point que des conseillers, des adjoints même s’occupaient avec leur téléphone portable, pendant toute la litanie de chiffres énumérée par l’adjoint en charge des finances… d’une voix à peine audible, sans visuel, sans enthousiasme."

Mais pas sans intérêts … Qu’ai-je retenu?

Le point positif : nos finances sont saines et confirmation du processus en place depuis des décennies, tous les investissements sont engagés quand ils deviennent absolument indispensables. Pas de place à l’anticipation, pas de projection à plus de deux, trois ans. C’est contraint et forcé que l’on va à l’investissement au moindre coût.  J’insiste sur le moindre coût car des chantiers que l’on pouvait  penser qu’ils ne reviendraient pas de sitôt mais raté… le stade devenu une rizière (drainage mal fait ou mal pensé), couverture du tennis (fuites, expertise en cours), centre de loisirs (rajout de travaux), les enrobés sur nos routes pourtant refaites récemment pas de niveau, absence de pente pour l’écoulement des eaux (route littorale, pistes cyclables)... Le moins- disant dans les marchés publics à un coût qu’il conviendrait un jour de chiffrer.
 
Puis, par le biais de questions relatives à la mise en place de convention constitutive de groupement de commandes on reparle, à mots couverts de « fusion ». Pas vraiment, mais le maire a lâché, pour une fois, son choix ou sa vision future quand il parle d’un ton ferme de « mutualisation ». 
Tilt immédiat, pour ceux qui ont suivi la dernière séance de la CCO où là aussi, il était question non pas de « fusion » mais de communauté d’agglomérations.
De là, à passer aux pronostics, aux scenarii, il n’y a qu’un pas d’autant que le processus du recensement de la population de nos trois communes bat son plein. Allez je me lance, la loi n° 2014-58 du 27 janvier 2014 de modernisation de l'action publique territoriale et d'affirmation des métropoles qui rend possible cette évolution « à titre expérimental et pendant une durée de 18 mois »  pour les territoires comptant au moins 25 000 habitants organisés autour d’une ville-centre d'au moins 15 000 habitants et si la majorité des communes, dont la commune centre, sont des communes littorales.
  Et si Olonne sur mer, passant à plus de 15.000 habitants devenait de fait la ville centre ? Voilà, communauté d’agglomérations autour d’Olonne sur mer avec notre député-maire-président à la manœuvre. Simple NON !

Je finirais par la note d’encouragement. Nos élus de gauche ont soutenus, en question diverse, l’idée d’une aide communale aux jeunes de 16 à 18 ans, pour passer le permis de conduire, à hauteur de 500 euros avec en contrepartie un service civique. L’idée a été retenue par le Conseil, et le CCAS devrait normalement mesurer l’impact de cette mesure. Nous souhaiterions qu’elle soit adoptée définitivement juste avant l’été. 
Serge BILLIG – 25-02-2015

24/02/2015

conseil municipal du château d'olonne


 Anthony Pitalier

 
Voici mon intervention en Conseil municipal au nom de mon groupe :
 "Comme vous le savez, le permis de conduire est un élément essentiel de l’insertion sociale et professionnelle, en particulier pour les jeunes. Pour beaucoup d’entre eux, un permis de conduire est aussi un passeport indispensable pour l’emploi.
Mais l’apprentissage de la conduite coûte cher. Le prix du permis en France est aujourd’hui en moyenne de 1600 €, un prix comparable à celui de nos voisins européens. C’est un investissement important, surtout pour les jeunes mais c’est un investissement nécessaire.
Le Gouvernement s'est attelé à la réforme du permis de conduire. Cette réforme permet de réduire plus vite et de manière plus marquante les délais et les coûts de cette clé d’entrée dans la vie active pour de nombreux jeunes.
Dans la continuité de cette réforme, et comme nous nous y étions engagés dans notre programme aux élections municipales, nous proposons la mise en place d'une aide d'un montant de 500 euros pour le passage du permis de conduire ou à la conduite accompagnée pour les jeunes de notre Commune, âgés de 16 à 18 ans. En contrepartie le jeune s'engage sur une mission de Service Civique avec une association de la Commune ou directement avec la Commune.
Nous proposons l'aide à la conduite accompagnée car elle permet aux candidats d’améliorer leur chance de réussir l’examen (taux de réussite de 74 % contre 55 % en formation traditionnelle) pour un coût inférieur à l’apprentissage traditionnel. C’est aussi un élément de sécurité routière : les taux d’accidents sont nettement réduits au cours de la première année pour les conducteurs formés plus tôt.
Nous espérons que le Conseil municipal retienne cette proposition ou tout du moins accepte d'effectuer une étude d'impact."

23/02/2015

élection de la Reine des Sables d'Olonne une histoire de famille !


 La légende

"Si l'on en croit l'Histoire ou la tradition orale, ce serait l'empereur Napoléon qui aurait institué les "Rosières". Ce titre récompensait une jeune fille pour sa réputation de vertu. Cette demoiselle, pure comme une rose, recevait une bourse importante, à condition d'épouser un grognard !
    Aux Sables d'Olonne, comme dans de nombreuses villes de France, la Rosière était choisie chaque année. Cette coutume était en vigueur au XIXe siècle, bien avant la guerre de 1914-1918, contrairement à ce que certains prétendaient.
Les Rosières de la commune étaient choisies dans des familles de marins, des Sables ou de La Chaume. Physiquement, elles devaient répondre aux critères locaux, résultat de lointaines invasions ibériques ou mauresques : brune aux yeux noirs, teint mat et le mollet bien fait."
 Vous  pourrez  choisir votre reine
 le vote a lieu à partir du 28 Février à 12h00 et  jusqu'au 27 mars à 12h00. (vote par internet).
Le nombre de votes par internet peut-être déterminant pour l'élection,à diffuser sans modération.

Celine photo 17Celine photo 13  Didier  nous confie" que sa fille Céline est candidate .....   

et que . la grand-tante et marraine Lucette CASTEL a été élue  dans les années 1970 et plus récemment sa fille ainée Coralie a été première dauphine en 2006."

Alors n'hésitez plus 





"Sables Tradition "

les pesticides ds l'eau

carte-pesticides-cours-eau


« les contaminations des nappes phréatiques par les pesticides sont essentiellement localisées, pour les plus fortes, en région Centre, dans les Charentes, le Vaucluse, les Alpes de Haute-Provence, en Martinique, ainsi qu’au Sud de la Guyane et de Basse Terre en Guadeloupe, avec des concentrations totales de pesticides dépassant 0,5 µg/l (norme de qualité DCE). Au nord de l’Hexagone, en nord Bretagne, dans le couloir rhodanien et le Sud-Ouest, les concentrations totales en pesticides des nappes sont fréquemment supérieures à 0,1 µg/l. Les nappes sous couverture argileuse (en Aquitaine et à l’est du bassin parisien) et les nappes de montagne, est et sud du Massif Central, Pyrénées, Alpes, sont les plus préservées puisqu’aucun pesticide n’y est détecté. »
Dans les zones de cultures intensives comme le Bassin parisien, le Sud-Ouest et le nord de la France, certains secteurs dépassent les 5 microgrammes par litre, seuil au-delà duquel l’eau est « impropre à la fabrication d’eau potable ». Plus de 20 pesticides différents ont été décelés sur 18% des points de mesure, précise le Commissariat.

et plus en un clic :https://jsherpin.wordpress.com/2013/07/25/la-quasi-totalite-des-reserves-deau-francaises-contaminees-par-les-pesticides/ 

22/02/2015

une méthode très simple : la pleine conscience ! utilisée à l'école .......au Canada

  lire ci dessous

http://actualites.sympatico.ca/nouvelles/blogue/voici-la-reforme-quil-nous-faut-en-education

les bons vieux censeurs ! et hop une coupure ! 7 sénateurs décalés !

  Coupures d’eau : l’amendement scélérat du sénateur Cambon

Le rapport public annuel de la Cour des comptes vient de pointer, une fois de plus, le fiasco de la politique de préservation de l’eau en France, le manque de transparence et la mainmise des lobbies, conduisant à ce que « plus on pollue l’eau, moins on est taxé »

C’est le moment choisi par le sénateur (UMP) Christian Cambon, l’un des piliers de ce système (1), pour déposer un amendement scélérat visant à rétablir les coupures d’eau pour impayés, rendues illégales par la loi Brottes ! 
Fidèle à la règle de l’opacité, l’amendement a été déposé, en catimini, dans le projet de loi sur la transition énergétique…
La loi Brottes a interdit les coupures d’eau pour impayés dans les résidences principales, tout au long de l’année et pour tous. C’est sur cette disposition que voudrait revenir M. Cambon, en limitant la protection de la loi aux personnes connaissant des difficultés particulières, en pratique les bénéficiaires du FSL ou d’autres dispositifs sociaux, mais pas à tous les citoyens, pour ne pas encourager « les mauvais payeurs »........
.....La seule façon de s’assurer que toutes les personnes en difficultés soient à l’abri d’une coupure d’eau, c’est qu’il n’y ait plus aucune coupure d’eau, comme le prévoit la loi Brottes. C’est le respect du droit à l’eau pour tous qui permet de garantir l’eau aux plus démunis.

le texte intégral : http://www.les-crises.fr/quand-7-senateurs-ump-veulent-reintroduire-les-coupures-deau/

21/02/2015

20/02/2015

départementales 2015 en Vendée

Résultat de recherche d'images pour "départementales 2015 vendée"

les candidats déclarés 

58 candidats :  Gauche
46 candidats : Droite
34 candidats :  FN

en un clic :

http://www.tvvendee.fr/embed/departementales-2015/74-binomes-candidats-dans-les-17-cantons-de-vendee_28032015

Risque de pollution porcine à grande échelle en Vendée
Les groupes industriels porcins bretons
cherchent à s'implanter dans le 85
La porcherie de Poiroux, 1ère d'une longue série
Poiroux, 15 km de l'océan, 20 km des Sables d'Olonne
Le Préfet a autorisé le projet de porcherie industrielle de Poiroux par l'arrêté du 18 novembre 2013
et le permis de construire a été délivré le 19 juin 2014.

Cette porcherie sera une nurserie abritant notamment 890 truies et produisant près de 23 000 porcelets par an.

Elle sera installée entre Talmont-St-Hilaire et Nieul-le-Dolent, à la source de 7 ruisseaux, notamment de la Vertonne qui se jette dans les marais de l'Ile d'Olonne dont les eaux se déversent ensuite à l'océan par le Havre de la Gachère, à proximité des plages de Sauveterre et des Dunes, et par le port des Sables d'Olonne, tout proche de la belle plage des Sables d'Olonne, et le Gué Chatenay qui alimente la retenue d'eau potable de Finfarine et qui se jette ensuite dans le Havre du Payré où sont installés les parcs ostréicoles du Veillon et de la Guittière, à proximité des plages du Veillon et de Jard-sur-Mer.

Une telle porcherie, c'est l'équivalent de rejets organiques de 5000 personnes.

La porcherie de Poiroux pourrait être la première d'une longue série en Vendée. Les groupes industriels porcins ne peuvent plus faire de nouvelles installations en Bretagne, où la qualité des eaux est durablement dégradée et où les plages sont envahies d'algues vertes. Ils prospectent de nouveaux territoires où faire fleurir leur commerce. La Vendée pourrait bien être un de ces nouveaux territoires de pollution liée à l'élevage industriel porcin, si cette porcherie de Poiroux est construite.

Aidez-nous à préserver un cadre de vie de qualité avec un environnement naturel non pollué.
Nous vous invitons à prendre connaissance :
  • du site du Collectif contre la porcherie de Poiroux http://www.porcherie-poiroux.fr , à signer la pétition  (possibilté de le faire sans quelques jours) et participer à toutes les actions, dont une manifestation le samedi de Pâques 4 avril 2015.


Association de VIGilance ENvironnementale

 

19/02/2015

cependant, on ne cite seulement que certaines victimes .... ! nos médias sont sélectifs.. ou mal informés ou conseillés par des "experts"







relire Pierre Bourdieu cité plus haut

source:  groupe de réflexions des  athées , agnostiques  ou libres penseurs  

sur TV Vendée ...les deux candidats de gauche réunie

 
 en un clic
http://www.tvvendee.fr/embed/departementales-2015/les-sables-d-olonne-a-pitalier-et-d-pointereau-candidats-ps_12022015

les départementales 2015

insécurité ?

MOBILISATION LE VENDREDI 20 FEVRIER 2015

18/02/2015

pas si drôle que ça ......

Permalien de l'image intégrée

rien ne vaut un petit dessin !

conseil municipal du 23 Février réunion préparatoire d'Alternative Citoyenne


Bonjour à tous,
Je vous invite à notre prochaine réunion préparatoire du Conseil municipal qui aura lieu le lundi 23 février à la Maison des Sports à 18h30.
Je vous invite à nous faire remonter, à Sophie, Laurent et moi, vos suggestions de questions ou de sujets à aborder.

Amitiés       Anthony





1 -
Bilan de la Politique Foncière 2014.
2 -
Plan Local d'Urbanisme (PLU) - Approbation de la modification n°5.
3 -
Commune - Compte de gestion 2014
4 -
Assainissement - Compte de gestion 2014
5 -
Commune - Compte Administratif 2014.
6 -
Assainissement - Compte Administratif 2014.
7 -
Budget Commune - Reprise des résultats 2014.
8 -
Budget Commune - Décision Modificative n°1.
9 -
EPIC - Avance sur taxe de séjour 2015.
10 -
Garantie de prêt en faveur de Vendée Logement.
11 -
Convention constitutive de groupement de commandes de matériel informatique  - Approbation et autorisation de signature.
12 -
Convention constitutive de groupement de commandes de photocopieurs et contrat de maintenance sur 4 ans - Approbation et autorisation de signature.
13 -
Convention constitutive de groupement de commandes pour la fourniture de tous types de carburant - Approbation et autorisation de signature.
14 -
Sydev - Travaux neufs d'éclairage - Effacements de réseaux avenue de Noirmoutier, allées de la Vertime et de la Claye - Approbation et autorisation de signature.
15 -
Convention constitutive de groupement de commandes pour la conception, l'impression et la diffusion de supports de communication dans le cadre de la saison culturelle 2015/2016 - Approbation et autorisation de signature.
16 -
Convention de partenariat culturel avec le Département de la Vendée - Accueil d'un spectacle Vendée en Scène.
17 -
Proposition de convention du Conseil Général pour mise à disposition des installations sportives à titre onéreux au profit du Collège Jean Monnet - Approbation et autorisation de signature.

18 -
Candidature au programme de la Caisse d'Allocations Familiales de Vendée intitulé « Initiative Jeunes Vendée » au titre du projet de réaménagement intérieur d'Adosphère / Planète Jeunes - Approbation et autorisation de signature.
19 -
Renouvellement de l'aide financière attribuée dans le cadre du programme Eco-Pass - Approbation et autorisation de signature.
20 -
Personnel Municipal - Création de poste - Modification du tableau des effectifs.
21 -
Question diverse  posée  par les élus de gauche « Construire l'Avenir Ensemble ».
22 -
Questions diverses posées par Sylvie Epaud, de la liste « Ensemble, Agir pour le Changement ».


envoi de Michel Dampuré vous avez dit TAFTA .....?

Résultat de recherche d'images pour "tafta"


 https://www.youtube.com/watch?v=deKEBdi5IV8

L'action librairies hors zone TAFTA a été relayée  par le Factuel et l'Est Républicain.
article de l'Est Républicain avec interview et photos de libraires  très positif.

Le fait d'avoir un maire parmi les intervenants a permis de faire venir des élus. Résultat : 2 jours après, deux communes ici annoncent vouloir se déclarer hors TAFTA.
>
>
Intervenants :
>
  *Renaud Lambert, Monde Diplomatique
>
  *Claude Girod, Confédération Paysanne
>
  *Eric Petit, LDH, maire
>
  *Judith Fouillard, FSU


http://factuel.info/article/fete-tribunal-arbitraire-a-besancon-001781

http://www.estrepublicain.fr/doubs/2015/02/11/l-ensemble-du-systeme-economique-du-livre-est-menace

http://factuel.info/article/besancon-sept-librairies-se-declarent-hors-tafta-001760



17/02/2015




EN TEMPS DE PAIX,
LA MEUTE EST MASSE....
EN TEMPS DE GUERRE,
LA MASSE EST MEUTE....
DANS TOUT LES CAS, LE GROUPE N'ÉCHAPPE À RIEN !....
SEUL L'INDIVIDU, PEUT ECHAPPER AUX AGITATIONS COLLECTIVES.
VANDALGAR, MAI 2014.

Archives du blog

Qui sommes nous ?

Ma photo
Château d'Olonne, Vendée, France
Camus disait : "Rien n'est vrai qui force à exclure "